nom_site_spip
Accueil > L’Hôpital et ses collaborateurs > Les chroniques du jardin botanique > Le papayer

Les chroniques du jardin botanique

Le papayer

Le papayer est une espèce fruitière domestique introduite d’Amérique. Elle fait l’objet d’une culture intensive si bien que le genre a, dans la réalité, génétiquement complètement évolué.

En effet, il est de plus en plus difficile de trouver ces longilignes papayers d’antan, souvent branchus, qui pouvaient culminer à plus de quatre mètres du sol et qu’on retrouvait essentiellement dans les concessions aux recoins servant d’urinoirs.

Les espèces nouvelles sont beaucoup plus petites, beaucoup plus prolifiques mais aussi moins résistantes et vivant moins longtemps. On distingue nettement le pied mâle de la femelle.

Au delà du plaisir du palais que procure son fruit onctueux et savoureux - et excellent digestif - ses feuilles sont utilisées pour envelopper la viande afin de l’attendrir mais aussi pour clarifier la bière…

C’est une espèce réputée pour ses nombreuses vertus thérapeutiques : antibiotique, anti-cholestérol, anti-inflammatoire, antitoxique, vermifuge et antipaludéenne.

Toutes ses parties sont utilisées, aussi bien par voie externe que par voie interne, quand bien même la phytothérapie moderne se focalise plutôt sur son latex : la papaïne.

A l’Hôpital Traditionnel de Keur Massar, les propriétés anti-cholestérol, antidouleur et anti-ictériques de la plante sont reconnues. Elle y est utilisée dans les préparations contre les hépatites.


 Hôpital Traditionnel de Keur Massar - Tous droits réservés