nom_site_spip
Accueil du site > L’Hôpital et ses collaborateurs > Les chroniques du jardin botanique > L’Hibiscus Sabdariffa

Les chroniques du jardin botanique
de l’Hôpital traditionnel de Keur Massar

L’Hibiscus Sabdariffa

Par Djibril Bâ

C’est une espèce introduite au Sénégal depuis si longtemps qu’on en est réduit à spéculer sur ses origines. Egypte ou Sud-Est asiatique ? Toujours est-il que le bissap s’est si merveilleusement adapté, ou plutôt a été si bien adopté par les populations, qu’il est une plante désormais cultivée tout au long de l’année. Mais aussi un condiment très prisé des ménages…

On distingue cependant deux variétés : une variété aux calices rouges et une autre aux calices jaunes. Avec, toutefois, une gamme très large de cultivars….

Les calices font l’objet d’un commerce intense à cause de la boisson dont elles sont à l’origine, le jus de bissap, très désaltérant et revigorant. Un jus très prisé au moment de la rupture du jeûne pendant le Ramadan… Une boisson que la tradition présente comme fortifiante, digestive, sédative et laxative. Galactogène, aussi !

Si bien qu’on l’emploie contre la toux, le rhume, l’anémie et la rougeole… Le bissap est aussi larvicide et vermifuge. On emploie ses feuilles pour combattre le larbish, en particulier.

En vérité, comme toute plante alimentaire, le bissap, par ailleurs réputé très riche en vitamine C et antioxydants naturels, recèle beaucoup de propriétés thérapeutiques.

Voir en ligne : Le blog des amis de l’Hôpital de Keur Massar


 Hôpital Traditionnel de Keur Massar - Tous droits réservés