nom_site_spip
Accueil > L’Hôpital et ses collaborateurs > Le laboratoire

Le laboratoire

Ce n’est pas un hasard si les termes "remède" et "plante" sont exprimés par le même mot dans plusieurs langues africaines : garab en wolof, lékki en peul, teekh en serère, boro en mandingue… Dans le laboratoire de l’Hôpital de Keur Massar, 250 plantes différentes sont transformées en médicaments.

Approvisionnement, galénique et excipients

Les plantes sont récoltées, débitées, séchées puis réduites en poudre pour être stockées dans le laboratoire. Elles proviennent de trois sources d’approvisionnement : le jardin botanique de l’hôpital ; le marché ; les vergers environnants et la brousse.

Les médicaments sont produits pour être consommés sous différentes formes : macérations, décoctions, infusions, tisanes, poudres, sirops, teintures, pommades, lotions, distillats, bains, fumigations et savons.
Certaines plantes sont employées sèches, fraîches ou encore réduites en cendres ; d’autres ne le sont qu’en macération ou infusion, sinon en décoction.

Les excipients utilisés dans la fabrication des médicaments sont l’huile, le vinaigre, l’eau distillée, l’eau minérale, l’eau zem-zem (en provenance du puits sacré Zemzem proche de la Kâaba à la Mecque), le miel, le sucre, le lait, le sel ou l’alcool.

Huit mille produits par an

Le laboratoire produit pour ses pharmacies, les malades de la rue, ses annexes dans les villages de reclassement social et ses patients extérieurs plus de huit mille produits par an, toutes formulations confondues.
On y compte les préparations magistrales dont la fragilité ou autres considérations empêchent la conservation.

L’équipe du laboratoire

Yoro Racine Diallo, disciple du professeur Yvette Parès, fondatrice de l’Hôpital Traditionnel de Keur Massar, est le préparateur des médicaments. Ses assistants Pape Demba Ba, Mamadou Diouf, Samba Tall et Bineta Sow se chargent de la confection de sachets, de l’ensachage des produits, de la fermeture des paquets, de la livraison des commandes et de la gestion des stocks.

Les locaux

Le lieu dit laboratoire comprend 4 pièces, 1 hangar et 3 salles dans lesquels se déroulent les différentes étapes de la fabrication de médicaments :

  • le stockage des poudres et la confection des mélanges dans la première pièce ;
  • le conditionnement - confection des paquets et ensachage – dans la seconde pièce ;
  • la préparation, le stockage des extraits de plantes et autres produits fragiles dans la troisième pièce ;
  • la cuisson des plantes, la préparation et le conditionnement des pommades, des savons, des extraits, lotions et huiles dans la quatrième pièce ;

  • le séchage des plantes dans le hangar ;
  • le moulin, utilisé pour broyer les plantes selon leur destination finale (poudre, tisane ou bains) est abrité dans la première salle ;
  • le triage, l’étiquetage des plantes et des poudres dans la deuxième salle ;
  • le stockage des produits finis dans la troisième salle.


 Hôpital Traditionnel de Keur Massar - Tous droits réservés