nom_site_spip
Accueil > L’Hôpital et ses collaborateurs > Les chroniques du jardin botanique > La menthe

Les chroniques du jardin botanique
de l’Hôpital traditionnel de Keur Massar

La menthe

Par Djibril Bâ

La menthe est une plante aromatique. Cette herbe se présente sous forme de plusieurs variétés, soit à l’état spontané, soit cultivé. Mais on admet que cette pluralité est sans grande conséquence, en raison surtout de la présence du menthol dans toutes les variétés.

Très vulnérable à l’eau de pluie, la menthe fait l’objet d’une culture intense et d’un commerce florissant pendant la saison sèche.
Au Sénégal, la menthe a été introduite en même temps que le thé. Contrairement aux autres régions du globe où la menthe est une plante condimentaire, on ne conçoit son usage au Sénégal qu’avec le thé vert ; ce qui ne semble pas être le fruit du hasard quand on sait que verte, elle permet d’en atténuer la robustesse.

On peut l’employer sèche ou fraîche et elle se conserve facilement tout en gardant son arôme.

En bain, infusion ou en décoction, la menthe est indiquée dans de nombreux traitements médicinaux. Plante carminative, on lui reconnaît des propriétés antispasmodiques, stimulantes, antidiarrhéiques, anti- asthmatiques, digestives et antitussives.

Elle est d’un grand apport également dans le traitement des métrorragies, pour les migraines et pour les peaux grasses.

De plus, deux feuilles de menthe écrasées ajoutées à du lait frais l’empêchent de cailler !

Enfin, elle est considérée comme répulsive des puces et des souris !

A l’Hôpital Traditionnel de Keur Massar, six variétés de menthe sont cultivées. La menthe entre dans la composition de plusieurs remèdes au nom de son efficacité contre la fatigue générale et la diarrhée. On la considère surtout comme un stimulant cérébral.

Voir en ligne : Le blog des amis de l’Hôpital de Keur Massar


 Hôpital Traditionnel de Keur Massar - Tous droits réservés